Le « parcours client » d’un magasin dépend de l’agencement des rayons et des différents espaces qui le composent, de la vitrine jusqu’aux caisses. Il reflète l’identité du lieu et doit être réfléchi pour faciliter l’acte d’achat.

15 % de chiffre d’affaires en plus

Selon Sébastien Pelka, spécialiste en optimisation des points de vente et fondateur de l’agence Store Booster, « c’est grâce à la qualité de quatre rayons phares que le client se fera une bonne ou une mauvaise opinion du lieu : fruits et légumes, crémerie, boucherie-charcuterie et pain. Ils doivent être placés judicieusement le long du parcours du client, en situant de manière visible celui des fruits et légumes, qui est le plus dynamique et coloré ». En travaillant ce parcours client, la lisibilité des rayons et la signalétique, un magasin peut augmenter son chiffre d’affaires de 15 % en moyenne, et jusqu’à 50 % en plus sur un rayon comme les fruits et légumes, assure-t-il.

Alain Cardinaux