Le Comité national interprofessionnel de la pomme de terre (CNIPT) regrette que la pomme de terre primeur, produit frais en vente de la mi-avril à la mi-août, ne soit pas suffisamment mise en valeur cette année par la distribution.

Pour Jean-Luc Gosselin, directeur du CNIPT (interprofession), cela témoigne de la nécessité de resegmenter le marché. Selon lui, la distribution doit s'adapter aux évolutions et aider à valoriser son rayon "pomme de terre". Il s'agit de trouver ensemble «la bonne formule».

par Marine Gramat et Alexis Dufumier

(le 16 juillet 2009)