Le syndicat JA remet en cause les moyens de financement actuellement prévus pour l'installation des jeunes, a expliqué Nicolas Maurel, le 1er juin 2011, lors de la présentation du projet d'orientation des JA pour 2011, dont il est le rapporteur. Ce système qui repose sur les prêts bonifiés et la DJA « n'est plus forcément adapté aux besoins de tous les projets d'investissement », fait-il valoir.

« Nous essayons de le recalibrer pour permettre aux jeunes d'investir », assure-t-il. Les propositions du syndicat énoncées dans le projet de rapport repose sur « deux outils essentiellement » qui doivent remplacer les prêts bonifiés et la DJA.

Le rapport qui constituera la première étape d'un plan sur deux ans sera soumis au vote des adhérents JA lors de leur 45e congrès national, qui aura lieu à Rodez, dans l'Aveyron, du 7 au 8 juin 2011.

Alain Cardinaux et Marine Gramat

Lire également :

Jeunes Agriculteurs : JA veut remplacer les prêts bonifiés par un fonds de garantie (rapport congrès)