« Afin d’accompagner le secteur agricole dans l’amélioration de son impact sur la qualité de l’air, un appel à projets doté d’un budget est lancé aujourd’hui », a annoncé l’Ademe ce jeudi lors d’un colloque organisé par l’APCA à Paris.

Faire émerger des projets pilotes collectifs

L’appel à projets Agr’Air vise à faire émerger des projets pilotes collectifs dans le domaine de la qualité de l’air. Les actions mises en œuvre, qui viseront à éviter et/ou réduire les émissions de particules fines et d’ammoniac, devront être reproductibles et pérennes. L’enveloppe prévue est d’environ 2 M€ pour l’année 2017.

Cette enveloppe permettra de financer :

  • Des actions d’animation, de formation et de communication jusqu’à un taux de 70 % ;
  • Des investissements dans les exploitations agricoles à un taux allant de 35 à 55 % ;
  • Des actions d’évaluation à un taux allant de 50 à 70 %.

Des critères de priorisation pourront être mis en œuvre (ambition en termes de réduction d’émissions, reproductibilité et pérennité des actions, nombre de financiers mobilisés…).

Des demandes à déposer avant le 31 mars 2017

Pour 2017, la date limite de dossiers est fixée au 31 mars 2017. Les porteurs de projets sont invités à prendre contact le plus tôt possible avec la direction régionale de l’Ademe. Une réunion devra être prévue au moins trois semaines avant la date limite de dépôt du dossier avec le représentant de l’Ademe et les autres membres de la cellule régionale qui sera constituée à cet effet. Les projets seront évalués au niveau régional avant une sélection à l’échelon national.

B. Lafeuille