« Le plan de soutien annoncé aujourd'hui vise à ouvrir des perspectives d'avenir à la filière des fruits et légumes et à permettre aux producteurs de retrouver espoir », a indiqué Bruno Le Maire, le 7 septembre 2011.

« Doté de 25  millions d'euros, il combine des soutiens immédiats et des mesures structurelles, en particulier dans les secteurs de la pêche et de la nectarine. 280 organisations de producteurs en France, c'est beaucoup trop. Nous devons par ailleurs parvenir à une véritable régulation européenne du marché des fruits et légumes », a ajouté le ministre de l'Agriculture.

Marine Gramat

Voir également :