« Notre triporteur sera testé en vraie grandeur à Paris dans deux semaines, et pendant deux mois, indique Jean Sales, président de la commission de l'innovation et de l'accessibilité d'Interfel (interprofession des fruits et légumes). Si la faisabilité économique du concept est confirmée, le business plan sera finalisé et les triporteurs seront livrés aux distributeurs. Chaque machine peut emporter 60 unités de consommation et nous comptons qu'elle devra être réapprovisionnée trois à six fois par jour. »

Réalisation : Marine Gramat