Bruno Le Maire, ministre de l'Agriculture, a annoncé le 6 août 2009 une aide immédiate de 15 millions d'euros pour les producteurs de fruits et légumes. Sont concernés ceux dont au moins 50% de l'activité se fait sur les produits en crise, notamment la nectarine, la pêche, l'abricot et la tomate.

«Cette aide significative est une première réponse utile et efficace aux producteurs. Elle devra être ''euro-compatible''», a précisé le ministre.

Un discours bien différent s'est fait entendre chez les représentants des producteurs, dont Patrice Lafitte, le président de la Fedecom (Fédération des comités économiques), Laurent Ducurtil, le président des producteurs de fruits du Gard (FNPFruits) et Pierre Veyrat de la Confédération paysanne.

par Marine Gramat