Le 24 août 2010, lors de la présentation de son observatoire des prix des fruits et légumes pour 2010, Familles rurales a indiqué « qu'entre l'été de 2009 et l'été de 2010, les prix des fruits ont augmenté de 11,1 % et ceux des légumes de 5,5 % ». Ce « rattrapage de 10 % en moyenne » est une bonne nouvelle pour les producteurs, a estimé Thierry Damien, président de la fédération, mais il a un « effet négatif » sur la consommation des familles, a-t-il souligné. Les produits biologiques restent « inaccessibles », avec un prix moyen presque 70 % plus cher que les produits conventionnels, déplore Famille rurale. « Dans la majorité des cas, ajoute-t-elle, les produits bio d'origine étrangère sont moins chers que ceux originaires de la France ! », contrairement aux produits non bio.

par Bruno Vitasse et Alain Cardinaux