Succès populaire pour la vente au déballage de fruits et légumes organisée le 18 août 2010, sur la place de la Bastille, à l'initiative du Modef. « Nous, paysans, sommes pillés. Vous, consommateurs, êtes rackettés. » Tel est le message que le syndicat, soutenu par les élus communistes et républicains, a voulu faire passer à la population parisienne.

Quelque 40 tonnes (deux semi-remorques) de produits de saison, fraîchement récoltés dans le Lot-et-Garonne, devaient être écoulées dans la matinée, dont 13 tonnes à la Bastille et le reste dans des villes de proche banlieue.

Le secrétaire général du syndicat, Raymond Girardi, réclame trois mesures au gouvernement : un encadrement des marges des distributeurs, la mise en place de calendriers d'importation, la création d'une « taxe sociale » (droit de douane) sur les produits importés.

Marine Gramat

Lire également :