« Il faut que les producteurs puissent adapter l'offre à ce que les consommateurs français demandent », a souligné le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, le 6 janvier 2011. Il intervenait dans le cadre de la présentation du rapport préliminaire de l'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires, par son président Philippe Chalmin.

« La réduction des poids des carcasses serait très opportun pour avoir une meilleure valorisation » par les producteurs, a ajouté le ministre. « Je suis prêt à revoir les grilles de cotations pour mieux valoriser les carcasses de poids inférieur. »

Marine Gramat