New Holland T5.120 en détail
/
  • Le New Holland T5.120 est un tracteur simple, compact et maniable. Le chargeur Stoll s’intègre parfaitement au tracteur.

  • Le T5 est motorisé par un bloc à 4 cylindres maison FPT de 3,4 l. Il répond à la norme Tier 4 F (Stage IV) grâce au SCR, un DOC et une vanne EGR. Deux régimes de moteur sont mémorisables en cabine.

  • Le moteur entraîne une transmission Electro Command, une semi-powershift 16/16 à deux gammes mécaniques L et H et 2 x 4 powershift.

  • La cabine a une structure à six montants. Elle est confortable mais pas assez large, et manque de rangements.

  • Les commandes sont principalement regroupées à droite du chauffeur. L’inversion du sens de marche se gère uniquement à gauche au volant.

  • Le T5 est doté de trois distributeurs hydrauliques à commandes mécaniques, d’un relevage électronique et de trois régimes de prise de force.

  • Le tableau de bord solidaire de la colonne de direction apporte de nombreuses informations via un écran digital en son centre. Les pictogrammes sont clairs. Dommage que la navigation dans l’écran soit peu intuitive.

  • L’écran offre des informations sur la transmission, la vitesse d’avancement ou le régime de prise de force, et également sur le réglage du débit hydraulique des deux distributeurs électro-hydrauliques (options) du chargeur frontal.

  • Le joysticck en bout d’accoudoir est très convivial au chargeur frontal. Les boutons gris servent à gérer les troisième et quatrième fonctions.

  • Le levier de gamme mécanique est positionné en bout de la console de droite. Il se compose de trois boutons : deux sur le côté pour le passage des powershift de 1 à 4, 5 à 8, 9 à 12 et 13 à 16. Un bouton shift situé derrière permet, avec un appui cumulé avec un bouton des powershift, de passer les paliers de la quatrième à la cinquième et de la douzième à la treizième vitesse powershift.

  • Les boutons orange sur le levier en croix du chargeur frontal offrent la possibilité de gérer le passage de quatre powershift. Celui du milieu active le stop & go. C’est-à-dire que le tracteur se stoppe pendant l’appui sur le bouton, lors du chargement de l’épandeur par exemple. Fonction utile, mais il ne faut pas rater le bouton.

  • Le chargeur Stoll TL 750 est à brancard large.

  • Doté du toit ouvrant vitré et d’un montant transversal supérieur arrondi, le T5 est un parfait allier pour une utilisation au chargeur frontal.

  • Le capot du T5 offre une visibilité correcte sur les côtés et l’avant.

  • Le catalyseur SCR est concentré en partie basse du pot d’échappement et ne perturbe pas la visibilité du côté droit.

  • Le bloc SCR est protégé par une tôle en partie inférieure et sur le côté.

  • New Holland propose en option le pont avant suspendu. De type balancier, il utilise un seul vérin monté sur un circuit oléopneumatique. Il est paramétrable depuis le poste de conduite.

  • Le relevage arrière d’une capacité annoncée par le constructeur de 5,4 tonnes est doté de deux vérins extérieurs.

  • Les commandes extérieures, montées de série, pilotent le relevage, l’activation et l’arrêt de la prise de force.

  • Le T 5 repose sur un empattement de 2,38 m. Notre modèle testé était doté de roues en 34 pouces à l’arrière. À la commande, il est possible de monter des roues en 38 pouces, avec une hauteur hors tout inférieure à 2,45 m.

  • De série, la cabine recense quatre phares de travail à l'avant et quatre à l’arrière, à Led.

  • Astucieuses, les deux barres accueillent chacune deux rotules, verrouillées par une goupille. Notons la présence, en option, de la cabine suspendue.

  • S’il y a peu de rangement en cabine, la caisse à outils est astucieusement positionnée sur le réservoir.

  • Lors de notre test, les températures sont descendues en dessous de –10°C. Au ralenti, le moteur tournait à 1 200 tr/min. Ce dispositif permet de maintenir la température du catalyseur à un minimum de 220°. L’AdBlue est réchauffé si c’est nécessaire par le liquide de refroidissement du moteur.

Découvrez aussi la vidéo de l’essai.