Kuhn GF 7902
/
  • Au travail, la GF offre un bon recouvrement entre les dents. Cette machine utilise des petits rotors de 1,30 m de diamètre, ce qui lui offre une largeur de travail de 7,80 m.

  • En position de travail, les mouvements sont libres grâce aux deux vérins amortisseurs combinés à deux ressorts hélicoïdaux. Une butée en caoutchouc placée de chaque côté stabilise la machine en position de transport.

  • La cinématique se caractérise par l’entraînement à doigts Digidrive, développé par Kuhn il y a une vingtaine d’années. Ces doigts ne nécessitent pas d’entretien.

  • Chaque corolle est garnie de cinq bras fixés sur la partie inférieure au moyen de deux boulons.

  • Les dents sont asymétriques et disposent un protecteur métallique qui protège les spires contre l’enroulement du fourrage.

  • La roue de jauge est fixe. Elle offre huit positions pour le réglage de la hauteur de travail.

  • Chaque roue est protégée de l’enroulement du fourrage par une tôle déflectrice.

  • Le réglage de l’angle de piquage est un modèle du genre. Il s’effectue très rapidement en déplaçant la bride montée sur ressort.

  • Kuhn a soigné la finition avec, par exemple, une protection par soufflet pour toutes les articulations du dispositif de mise en oblique.

  • Le retour en position normale après le travail en bordure se vérifie avec ce témoin de position.

  • La cordelette nécessaire au déverrouillage de la position de transport est correctement intégrée sur la machine.

  • La GF comporte 27 points de graissage.

  • Le système de verrouillage est complexe avec une cordelette qui agit sur une tige, elle-même surmontée de cette plaque en métal qui vient s’emboîter sur le verrou. La corde est un peu trop longue pour réaliser cette opération du premier coup, surtout lorsque le verrou n’est pas parfaitement aligné.