« Au total, cet hiver c’est 13 km de haies qui vont être plantés », annonce fièrement Stéphane Marache, technicien en bocage au parc naturel régional de l’Avesnois. Vingt-six agriculteurs sont concernés cette année par ces implantations d’arbuste, via une démarche volontaire.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !