« Au total, cet hiver c’est 13 km de haies qui vont être plantés », annonce fièrement Stéphane Marache, technicien en bocage au parc naturel régional de l’Avesnois. Vingt-six agriculteurs sont concernés cette année par ces implantations d’arbuste, via une démarche volontaire.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !