« Si l'élevage laitier se porte mieux, la situation reste compliquée en viande bovine et difficile en porc. Des changements structurels restent nécessaires dans ces filières. De son côté, la grande distribution doit mieux respecter l'accord qu'elle a signé sur la répercussion du renchérissement des prix des aliments pour animaux », a déclaré Bruno Le Maire, le 13 septembre 2011 au Space.

« Dans le secteur laitier, je suis favorable au regroupement de plusieurs milliers d'éleveurs dans des organisations de producteurs qui puissent négocier avec des groupes industriels qui pèsent parfois plusieurs milliards d'euros de chiffre d'affaires. Dans le cadre du “paquet lait” qui sera adopté d'ici à la fin de l'année, le droit européen de la concurrence devrait être modifié en conséquence. Mais d'ores et déjà, la négociation des contrats laitiers est entrée dans une bonne dynamique. »

Réalisation : Marine Gramat

Lire en rubrique « Actualités » :