Le porte-parole de la Confédération paysanne, Philippe Collin, évoque certains sujets agricoles qui doivent être abordés le 13 et le 14 avril à Lille, lors du congrès annuel du syndicat.

A propos des contrats pour les secteurs laitiers notamment, il regrette que le ministre n'ait pas permis aux agriculteurs de faire des propositions « réfléchies » et « collectives », en favorisant a contrario le point de vue des laiteries. Il demande à ce que les contrats soient « amendés » afin d'« offrir des garanties (de revenus, NDLR) pour les producteurs ».

Sur le sujet de la réforme de la Pac, la Confédération paysanne souhaite que les paysans occupent de nouveau une place « au centre » des discussions, et milite pour des aides « en fonction du nombre d'actifs agricoles ».

A propos du G20 agricole, Philippe Collin interpelle Nicolas Sarkozy « sur sa volonté de rompre » avec l'orientation libérale  de l'UE à l'international.

Bruno Vitasse

Lire également :

Confédération paysanne/Congrès : des contrats à amender et des aides Pac en fonction des actifs (VIDEO) (12 avril 2011)

Congrès de la Confédération paysanne : maintenir les agriculteurs et soutenir les installations en 10 mesures (13 avril)