Le Case IH Optum à l’essai
/
  • Optum 270 CVX contre Magnum 250 CVX. Ces deux tracteurs reçoivent une variation continue, « made in USA » pour le Magnum, tandis que celle de l’Optum est fabriquée en Belgique, avec quelques différences techniques. Précisions que la conduite reste identique.

  • Dans un premier temps, nous avons travaillé avec l’Optum attelé au Crossland porté de 5,3 m de largeur et de 3,75 tonnes.

  • Nous avons ensuite inversé les matériels. L’Optum s’en sort grâce à un équilibre garanti par le lestage dans les roues et la masse avant.

  • Les cinq marchepieds pour accéder en cabine sont trop raides, bien qu’il y ait des barres pour s’agripper.

  • La cabine de l’Optum est à 4 montants. Elle est moins profonde que celle du Magnum, mais elle est plus large. Case IH propose une déclinaison de plusieurs sièges à suspension active, avec une finition cuir ou textile.

  • L’accoudoir Multicontroller est identique à toute la série CVX dotée de la transmission à variation continue.

  • Que ce soit l’Optum ou le Magnum, la stratégie de conduite est la même. Le curseur placé à droite de l’accélérateur à main détermine la tolérance de chute de régime ou la plage d’utilisation de la transmission.

  • L’Optum est motorisé par un bloc FTP de 6,7 l. Pour développer sa puissance maximale de 288 ch à 1 800 tr/min, le moteur est associé à un turbo à géométrie variable. Contrairement au Magnum, il n’a pas de boost.

  • Le moteur répond à la norme Tier 4 final grâce à la solution SCR associée à un DOC et à un CUC (catalyseur à l’ammoniaque).

  • L’Optum embarque 630 litres de GNR et 100 l d’AdBlue dans ses réservoirs.

  • Le bas moteur de 240 kg supporte le pont avant suspendu monté de série. Les deux vérins sont externes.

  • Le relevage avant d’une capacité de 5,7 tonnes (données du constructeur) est intégré au tracteur. En cabine, le relevage est piloté à l’aide d’une molette sur la console ICP afin de gérer la profondeur de travail et des réglages auxiliaires.

  • Le relevage avant est muni de série d’un distributeur hydraulique. En option, 2 distributeurs électrohydrauliques (DE) sont disponibles ainsi qu’une ligne électrique et Isobus.

  • Le relevage arrière a une capacité de 11 tonnes. De série, il est de Cat III, et IV en option. En standard il est doté de 4 DE, des prises Power Beyond et de 4 régimes de prises de force (PDF). L’échelle d’attelage est compatible avec le Puma, mais pas avec le Magnum.

  • Les commandes extérieures arrière gèrent : relevage, prise de force et un DE (III). Les commandes avant gèrent : le relevage, la PDF si elle est présente et le deuxième DE si présent.

  • L’Optum est plus maniable que le Magnum. Son rapport poids/puissance de 45 kg/ch en fait un tracteur polyvalent.

Le pays de l’Oncle Sam contre le Vieux Continent, c’est l’idée de notre test. Ce diaporama vous présente plus en détail la dernière mouture des chaînes de montage de l’usine de tracteurs de Saint-Valentin (Autriche) : l’Optum 270 CVX.

H. Etignard et P. Peeters