Le best-of des matériels insolites
/
  • On commence par ce déchaumeur à disques de chez Farmtec. Ces 8 disques hérissons, répartis sur deux rangées, sont horizontaux et inclinés pour une meilleure agressivité. Ils sont disposés en X entre les deux rangées afin d’avoir un travail homogène. Le Lice 300 n’est qu’à l’état de prototype pour le moment.

  • Insolite en France mais pas en Allemagne car il est obligatoire, ce kit de circulation pour cueilleur du constructeur Kemper. Il procure une meilleure sécurité lors de l’usage de la machine sur la route et se monte et se démonte sans descendre de la machine.

  • Le porte-outil de MultiToolTrack dispose d’un moteur électrique pour chaque roue pour une puissance totale de 280 ch. La machine peut recevoir 3 matériels grâce à son attelage avant, ventral et arrière et pour chacun d’eux, une prise de force indépendante.

  • Une coupe pour ne récolter que les épis, c’est possible grâce au XCV36 de Shelbourne Reynolds. Cette coupe est destinée à moissonner 1 ou 2 semaines en avance avec une humidité de 35 %. Les sections sur le rotor ont une forme qui permet de retenir la graine.

  • Un automoteur pour pulvériser et assurer l’épandage des engrais solides : c’est possible avec l’Imperador 3.0 de Stara. Le spécialiste brésilien du pulvérisateur automoteur a installé un distributeur d’engrais à l’arrière de sa cuve. Il suffit de replier les rampes pour épandre l’engrais solide.

  • Le constructeur Paul Nutzfarzeug et l’ETA Rottenkolber se sont associés pour proposer ce système qui fait pivoter la cabine de 200° sur un Deutz-Fahr Agrotron 9340. La transmission à variation continue fonctionne même avec la cabine inversée. Il est aussi possible de travailler avec la cabine perpendiculaire aux essieux, pour certaines applications.

  • Mahindra exposait le fruit du rachat de la branche agricole de Mitsubishi. Cet engin délivre 140 ch et dispose d’une conduite avec un volant.

  • Le spécialiste de la customisation et de l’adaptation Rebo exposait un tracteur John Deere à l’allure particulière. Il s’agit en fait d’un tracteur conçu en partenariat avec le spécialiste du blindage Rheinmetall Defence. Ce tracteur possède des vitres et une carrosserie qui résistent aux balles et aux explosifs. Toute la partie inférieure du tracteur répond aux normes de l’Otan concernant les blindages de protection contre les mines.

  • Le constructeur indo-polonais Farmtrac se lance dans le tracteur électrique avec ce premier modèle de 26 ch. Il sera commercialisé à partir de mars 2018.

  • Bredal dévoilait son distributeur d’engrais traîné KX-E. Sa particularité est d’avoir des disques déportés de 1 mètre de chaque côté de la machine. L’engrais est transporté jusqu’aux disques par un tapis à bandes. Bredal annonce une largeur d’épandage de 30 mètres pour la chaux et 40 mètres pour l’urée.

  • Zauberzeug présentait ce petit robot d’entretien de stabulation et de cour de ferme. Il peut être équipé au choix d’un racleur, d’un balai ou d’un godet.

  • Le constructeur Kult développe depuis quelques années la bineuse Robovator. Une caméra est située au-dessus de chaque rangée et détecte les plantes cultivées et les mauvaises herbes, qui doivent être éliminées par des dents sarcleuses agitées à l’arrière.

  • Salon international oblige, les constructeurs italiens étaient mobilisés. De Pietri exposait par exemple sa faucheuse récolteuse pour légumes FR 100.

  • SymonE, c’est son petit nom. Ce véhicule électrique était présenté sur le stand Dintec. Fabriqué pour STW, il présente une puissance de 120 kW. Destiné à être utilisé « offroad », SymonE embarque de nombreux composants d’électrification et d’hybridation de dernière génération, comme ses moteurs et générateurs électriques, ses variateurs, son pack de batteries 650V, etc. C’est également une vitrine technologique pour les solutions pour machines connectées (IoT), les calculateurs électroniques et les nouvelles gammes d’écrans.

  • La filiale de stockage d’Agco est assez gonflée. Pour vidanger les silos, GSI propose un système automatisé de bâches souples qui évacuent les grains vers la vis centrale en se remplissant d’air. Lors d’Agritechnica, une maquette animée montrait son fonctionnement.