Céréalier dans l’Essonne, Christophe Naudin est aussi président de l’Apad Sud Bassin parisien, une association qui promeut l’agriculture de conservation des sols. Sur son exploitation de 105 ha (blé, orge d’hiver, orge de printemps, pois protéagineux, féverole, lin oléagineux, colza, betterave), cet agriculteur pratique le semis direct et la couverture permanente des sols. Un système de culture qu’il estime économique, innovant et durable.

Avec plusieurs membres de l’association, il a créé le premier GIEE d’Ile-de-France, un groupement d’intérêt économique et environnemental visant à faire progresser le système de l’agriculture de conservation des sols, notamment sur le volet de la réduction d’usage des produits phytosanitaires.

Adèle MagnardJournaliste-reporter d'images