Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Une solution pour louer des matériels entre agriculteurs

réservé aux abonnés

 - Une solution pour louer des matériels entre agriculteurs
Le site wefarmup.com a noué un partenariat avec Groupama, qui assure les matériels pendant la durée de la location.

WeFarmUp applique le principe des locations entre particuliers au matériel agricole.

On connaissait déjà la location de voitures, d'appartements ou d'outils de bricolage entre particuliers, voilà maintenant une solution pour la location de matériels entre agriculteurs et entrepreneurs. Surfant sur la vague de l'économie collaborative, un concessionnaire du Sud-Ouest a eu l'idée de décliner ce concept, en l'appliquant au matériel agricole. Ainsi est né le site wefarmup.com, qui sera lancé dans les prochains jours...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

On connaissait déjà la location de voitures, d'appartements ou d'outils de bricolage entre particuliers, voilà maintenant une solution pour la location de matériels entre agriculteurs et entrepreneurs. Surfant sur la vague de l'économie collaborative, un concessionnaire du Sud-Ouest a eu l'idée de décliner ce concept, en l'appliquant au matériel agricole. Ainsi est né le site wefarmup.com, qui sera lancé dans les prochains jours.

RENTABILISER PLUS VITE

A l'origine de ce projet se trouve le constat de la sous-utilisation de nombreux matériels agricoles. C'est un secret de polichinelle, les agriculteurs français sont plutôt suréquipés par rapport à leurs voisins européens. D'un autre côté, il est de plus en plus difficile pour un jeune agriculteur d'obtenir un prêt pour acquérir un matériel, ou de trouver une Cuma qui propose exactement l'engin dont il a besoin. D'où l'idée de mettre les premiers en contact avec les seconds, grâce au site de la start-up. L'inscription est gratuite pour les loueurs comme pour leurs clients, le site se rémunérant grâce à un pourcentage prélevé sur le montant de la location. L'agriculteur qui souhaite louer du matériel remplit une fiche détaillée sur l'engin avec, notamment, les plages de calendrier disponibles pour la location. Il fixe aussi son prix pour une journée. L'agriculteur qui cherche à louer un matériel auprès d'un confrère consulte les offres et, s'il trouve son bonheur, le site le met en relation avec le loueur et s'occupe du paiement. Il faudra ensuite aller chercher le matériel sur place et signer le contrat de location. Le locataire est débité lorsque la réservation du matériel est effective, mais le loueur n'est crédité qu'une fois la location terminée. WeFarmUp a noué un partenariat avec Groupama, qui se charge d'assurer les engins proposés à la location.

ÉVALUER LES LOUEURS

Comme tous les sites d'économie collaborative, WeFarmUp propose aux utilisateurs de noter les loueurs et leur matériel. Ces évaluations serviront ensuite aux futurs clients et pourront orienter leur choix. Loueur et matériel sont évalués séparément, car un agriculteur ou entrepreneur sympathique et arrangeant peut proposer à la location un matériel fréquemment en panne ou mal entretenu. De même, lors de la restitution du matériel, le loueur émet un avis sur son locataire. Les « brise-fer » risquent donc d'avoir du mal à retrouver des engins à louer. Comme un numéro Siret est indispensable pour s'inscrire sur le site, un même utilisateur ne peut pas créer plusieurs profils. Chaque utilisateur du service a donc tout intérêt à soigner sa réputation. Ce nouveau service ne propose que de la location de matériel sans chauffeur. Il n'est donc pas concurrent des entrepreneurs. Contrairement aux loueurs qui mettent à disposition des matériels propres et plutôt récents, rien n'empêche des agriculteurs de louer des engins qui portent le poids des années ou n'ont pas souvent vu un nettoyeur haute pression. En revanche, tous les équipements de sécurité doivent être présents, sous peine d'annuler la transaction.

Corinne Le Gall
Chaque matériel proposé à la location est décrit comme dans une petite annonce. Le prix à la journée est indiqué dans l'annonce.
ÉVITER LES VOLS

Sur les annonces de location, la localisation des matériels est indiquée dans un rayon de plusieurs kilomètres. En effet, pour des raisons de sécurité et de confidentialité, il est préférable de ne pas informer les réseaux de voleurs de tracteurs et matériels agricoles de l'emplacement précis d'un engin. Quand on sait que la plupart de ces vols sont commis sur commande, il s'agit d'une mesure de prudence. L'emplacement exact du matériel est communiqué lorsque la location est approuvée.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Cet article est paru dans La France Agricole

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Les 100 ans des tracteurs Renault 

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Tracteurs : comprendre, choisir, entretenir 2ème édition

39€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Tracteurs de nos pays voisins : Grand-Bretagne, Amérique du Nord, Europe du Nord 1930-1975

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER