Le lavage de l’installation de traite est une étape cruciale. Cependant, il n’existe pas de solution intégrée pour contrôler son efficacité. DeLaval propose une réponse avec le DCA, un service pour détecter les anomalies de lavage. Le contrôle concerne l’action mécanique, c’est-à-dire la création de turbulences dans le lactoduc, et l’action thermique avec de l’eau chaude dans le réseau.

Deux capteurs

Un capteur est installé au niveau de l’injecteur d’air et un autre dans la chambre de réception. Ils mesurent les variations de pression au moment où le bouchon d’eau passe. Celles-ci sont analysées pour évaluer la longueur et la vitesse du bouchon. Enfin, la température de l’eau est mesurée dans le lactoduc en bout de ligne. Le logiciel du DCA et ses algorithmes analysent le lavage sur toute la durée du cycle.