C’est une petite révolution pour le constructeur allemand. En effet, la nouvelle version du Cebis se compose d’un écran tactile de 12 pouces. L’écran et son interface changent complètement.

La nouvelle version du Cebis comprend une silhouette du tracteur sur l’écran. Elle permet un accès rapide aux réglages de base. L’écran offre les réglages de nombreuses fonctions du bout du doigt : hydraulique, gestion du moteur… En complément, on retrouve tout de même une molette ainsi qu’une touche « escape » pour naviguer dans le terminal.

La finition Cebis intègre également le joystick multifonction Cmotion. En tout, 10 touches sont programmables sur l’accoudoir. Ce nouveau terminal est disponible pour les nouveaux Arion 500 et 600, ainsi que les nouveaux Axion 900. Il est compatible avec les transmissions Hexashift (semi-powershift) et Cmatic (variation continue). Notons tout de même que Claas n’a pas intégré les fonctions d’autoguidage par GPS. Il est donc nécessaire d’avoir un terminal supplémentaire.

Une finition supplémentaire

Jusque-là, Claas proposait les finitions CIS (versions de base) et Cebis (haut de gamme avec écran, joystick…). L’allemand complète son offre avec la CIS +.

Elle s’inspire de l’ergonomie de la CIS mais possède de nombreuses options supplémentaires tirées du Cebis. Elle reçoit le levier Drivestick pour piloter la transmission. Celui-ci est proportionnel pour la gestion de l’accélération et de la décélération. Les distributeurs sont électrohydrauliques, on en compte jusqu’à six. Trois commandes du type « bout de doigt » sont placées sur l’accoudoir pour les distributeurs.

Le CIS + reprend différentes fonctions du Cebis, comme la gestion des fourrières CSM. L’accoudoir CIS + n’est pas équipé d’un terminal en bout d’accoudoir, mais un écran couleur prend place dans le montant avant droit. D’autre part, on retrouve le joystick en croix Electropilot qui comporte deux boutons pour l’inversion du sens de marche.

Cette finition est compatible avec la transmission semi-powershift Hexashift, mais également avec la transmission à variation continue Cmatic. Elle sera proposée sur les nouvelles séries des Arion 500 et 600, ainsi que sur les nouveaux Axion 900.

Pierre Peeters