Le délai de réentrée dans une parcelle après un traitement est indiqué sur le bidon mais personne n’y prête réellement attention. Et il est rarement respecté, surtout lorsque plusieurs salariés interviennent sur la même parcelle. Afin de réduire les risques pour l’agriculteur, Mario Rega, un ingénieur en biologie, a développé un objet connecté qui analyse l’air de la parcelle et...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !