Les phytos coûtent cher, très cher même en Australie, qui importe la plupart des produits. C’est particulièrement vrai pour la province isolée d’Australie Occidentale, qui est pourtant une région agricole importante grâce à son climat plus favorable que dans le reste du pays. Afin d’aider les agriculteurs à avoir une utilisation plus efficace des phytos, et ainsi réduire le coût des traitements, le ministère de l’Agriculture d’Australie Occidentale a créé l’application SnapCard.

Analyser les papiers hydrosensibles

Pour utiliser cette application, les agriculteurs doivent employer des papiers hydrosensibles qui recueillent les gouttelettes pulvérisées. Ils prennent ensuite ces papiers en photo avec l’application et renseignent les différents paramètres du traitement (culture, type de produit, hygrométrie, vent, etc.).

© Snapcard

L’application leur indique alors automatiquement la couverture idéale pour ce traitement et la couverture réelle du pulvérisateur. À l’agriculteur d’ajuster ensuite ses réglages, voire son type de buse, pour se rapprocher des valeurs optimales. Cette solution est pour le moment accessible aux seuls agriculteurs australiens mais des start-ups françaises se montrent intéressées pour développer une offre équivalente.

C. Le Gall