Les solutions développées pour l’industrie peuvent aussi trouver une application en agriculture. C’est ce que veut démontrer le CEA List (institut technologique du Commissariat à l’énergie atomique) avec son exosquelette. Hercule est développé depuis 2009 avec la société RB3D.

Doté d’actionneurs à câble réversibles et d’un cœur informatique Cortex-8 pour une gestion en temps réel des mouvements, il offre une fluidité de marche élevée et une autonomie de 4 h à une vitesse de déplacement de 5 km/h. Plusieurs robots à 2 membres (jambes) ont été développés, pour des applications militaires et civiles de port et manutention de charges.

Une version avec bras et jambes

Un exosquelette à 4 membres destiné à redonner une mobilité aux personnes tétraplégiques et à simplifier la manutention de lourdes charges est également en cours de développement. Il est composé de deux bras à 7 degrés de liberté commandés en effort et d’une évolution des jambes d’Hercule.

En test au Sima

Il sera possible de découvrir l’application agricole d’Hercule lors du prochain Sima et même d’en tester les possibilités en enfilant l’exosquelette. Les agriculteurs pourront notamment réaliser du transport de charge avec un sac à dos adapté à l’exosquelette.

C. Le Gall