L’objectif du labour d’hiver est de faire intervenir la météo pour travailler le sol et ainsi faciliter sa reprise au cours du printemps. Ce travail permet à la terre de recevoir une succession alternative de phénomènes climatiques, qui vont venir briser les mottes, notamment avec le mécanisme de gel et de dégel.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !