Utiliser les immenses bases de données mises à la disposition par les différents instituts techniques et organisations professionnelles agricoles : voila le défi lancé aux équipes de développeurs qui s’affrontent depuis plusieurs mois dans le #DigitAg Challenge 2017. Cet événement porté par les pôles de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation, Céréales Vallée, Qualiméditerranée, Qualitropic, Terralia et Végépolys et l’institut Convergences #DigitAg.

Piloté par l’Irstea, #DigitAg réunit 17 entités de recherche et entreprises pour développer l’agriculture numérique. L’enjeu de l’opération était de montrer l’impact positif de données ouvertes pour dynamiser l’innovation et préparer quelques applications qu’un futur portail de données à vocation agricole, préconisé par les rapports AgGate et Agriculture-Innovation 2025, pourrait héberger.

La finale, qui s’est déroulée à Montpellier les 1er et 2 juillet 2017, a consacré quatre équipes :

  • l’équipe OuiAG avec son comparateur des performances agroéconomiques des exploitations,
  • l’équipe MyOptimo avec son outil destiné à optimiser la compaction des sols,
  • l’équipe PulvEco qui ambitionne de réduire les doses de produits phytosanitaires,

et le coup de cœur du jury :

  • l’équipe Eloeo avec son outil mobile de partage pour les circuits ultracourts.

Corinne Le Gall