« L’enjeu, c’est la maîtrise de l’usage de ses données, le contrôle de leurs diffusions, affirme Henri Biès-Péré, vice-président de la FNSEA, ce jeudi 5 avril à Paris, au siège du syndicat. Ce qui nous guide aussi, c’est favoriser et promouvoir toute innovation. […] Le terrain nous pousse, aussi, à agir », précise-t-il devant un parterre de journalistes et de professionnels...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !