Avec ses quinze semi-remorques qui circulent l’été dans les campagnes, le volume d’activité annuel d’ABCDE représente l’équivalent d’une grosse station industrielle. « Nous traitons environ 300 000 q de semences par an, ce qui fait de nous le numéro un français pour ce type de prestation, explique Thierry Drieux, directeur de l’entreprise dont le siège est basé à Saint-Nicolas-de-Port...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !