Les chenilles en caoutchouc se généralisent sur les tracteurs de forte puissance et les machines de récolte. Le principal problème avec cet équipement est sa sensibilité à l’usure, en particulier lorsque l’engin réalise de nombreux déplacements sur route à vitesse élevée. En effet, les frottements engendrés par le bitume provoquent une élévation de température du caoutchouc...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
41%

Vous avez parcouru 41% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !