L’importateur de Bomford montrait au Sima le cultivateur Dyna-Drive. Si le nom peut faire penser aux transmissions Dyna-VT ou DirectDrive montées sur certains tracteurs Agco, l’outil Bomford le portant est, lui, destiné au faux semis, au déchaumage ou encore à la reprise de labour. Ce Dyna-Drive est disponible en 4 largeurs de travail de 2 à 5 mètres. Une version repliable en 4,40 m de largeur de travail était présentée sur le stand de Quitté. Il ne nécessite pas de prise de force.

© V. Gobert

Selon le constructeur, son utilisation nécessite 30 à 40 chevaux par mètre. Deux rotors composent cet outil. Au travail, les dents disposées sur le rotor avant « moteur » creusent et lèvent le sol. Les dents du rotor arrière, qui tourne 3 fois plus vite qu’à l’avant grâce à un entraînement par chaîne sans entretien, lèvent et émiettent les mottes. Un rouleau émietteur ou packer en option termine le travail. La vitesse de travail est un point clé et n’est pas limitante. Selon Quitté, plus vite on travaille, meilleurs sont les résultats. Ce Dyna-Drive s’utilise par conséquent sur une plage allant d’environ 10 à 20 km/h. L’agressivité se règle au niveau du 3ème point. L’émiettement est affiné avec le volet arrière. Le constructeur assure par ailleurs une faible usure des dents, celles-ci restant peu en contact avec le sol. En fonction de sa largeur de travail, l’outil pèse avec le rouleau émietteur de 1040 à 2620 kg. Le nombre de dents varie, lui, de 124 à 304.

© V. Gobert