Après avoir formé leur Gaec, Gilles Brast et ses associés, polyculteurs-éleveurs à Rodez, ont regroupé leurs troupeaux de laitières. Mais le bâtiment censé accueillir le cheptel réunifié se situe à moins de 100 m d’une habitation. Son rallongement a donc été limité. « Nous avons installé une auge à tapis mécanisée, conçue par Albouy...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !