Investir dans des solutions d’agriculture de précision, de nombreux agriculteurs y pensent mais sont freinés par leur coût élevé et la difficulté de mesurer les bénéfices réels. Afin d’aider les farmers du Kansas (États-Unis) à choisir les solutions les plus rentables pour leur exploitation, la coopérative régionale MKC a développé le service True Harvest (récolte vérité).

200 moissonneuses-batteuses équipées

Le dispositif comporte plusieurs étapes. La première consiste à réaliser des cartes de rendements lors de la moisson. À cet effet, les 200 machines des entrepreneurs qui réalisent la moisson chez les adhérents de MKC sont équipées d’un GPS et de suffisamment de capteurs pour réaliser des cartes de rendement exportables. Ces cartes sont récupérées par les ingénieurs de True Harvest qui réalisent des moyennes pour l’ensemble du Kansas et pour les zones similaires.

Chaque agriculteur reçoit ensuite les cartes de rendement de ses parcelles et sa performance par rapport à la moyenne. L’un des agriculteurs pilotes du projet True Harvest, CJ Crew, a ainsi vu son rendement en maïs passer de 51 % de la performance optimale dans son secteur à 72 % après passage à la modulation d’engrais azoté. En revanche, la modulation du zinc n’a pas eu d’effet marquant.

À gauche, le champ de CJ Crew avant la modulation de l’azote (51 % du rendement optimal dans la région) et à droite, après modulation de l’azote et 72 % du rendement optimal. En bleu, les zones de la parcelle où le rendement est optimal. Les marges de progression sont en rouge. © True Harvest

Analyse intraparcellaire

True Harvest fournit aussi une analyse intraparcellaire aux agriculteurs en leur indiquant les zones où ils ont encore des marges de progrès et celles qui sont déjà proches de l’optimum. La solution True Harvest va être testée dans les États voisins du Nebraska et du Missouri pour la prochaine campagne. Pour le moment, le dispositif fonctionne pour le maïs, le tournesol et le soja, qui sont les trois cultures majeures du Kansas.

Corinne Le Gall