Les cours européens du colza se sont à la baisse mercredi, affectés par la chute des cours du pétrole en raison des tensions géopolitiques au Moyen-Orient. Cette crise pèse sur les oléagineux utilisés pour la fabrication de biocarburants, comme le colza, qui ne profite donc pas du nouvel effritement de l’euro face au dollar, censé favoriser la compétitivité des produits européens sur les marchés internationaux...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

37%

Vous avez parcouru 37% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre