Si les cours du colza ont trouvé lundi du soutien dans le sillage du canola (colza OGM) au Canada, pour cause de déficit hydrique, ses cours culture étaient en repli, mardi après-midi, tout comme ceux de l’huile de palme.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
88%

Vous avez parcouru 88% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !