Si sur Euronext les cours du blé évoluent en légère hausse, les marchés physiques sont stables, à 156 €/t rendu Rouen. « Le blé français reste sous la pression des exportations massives de la mer Noire, à commencer par la Russie », précise Tallage. À voir la place que prendra l’origine tricolore dans le dernier appel d’offres lancé par l’Algérie pour du blé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !