Les larves de grosses altises sont toujours présentes dans quelques parcelles. La situation reste hétérogène d’une région et d’une parcelle à l’autre. Si les colzas bien développés aujourd’hui ne sont plus à risque, « les petits colzas ou ceux qui souffrent dans les parcelles hydromorphes peuvent être plus vulnérables, indique le dernier BSV des Pays de la Loire. La sécheresse à...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
62%

Vous avez parcouru 62% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza soutenu par le soja américain et l’huile de palme

Les cours du colza étaient sans direction lundi en fin d’après-midi, soutenus par la progression du soja américain et de l’huile de palme malaisienne.