Dans le bureau qui surplombe le bâtiment de traite, la photo de Fillette trône fièrement. Les coupes de la grande championne du concours national normand de 2015 sont partout. Elle est devenue l’égérie de l’EARL Tessier et représente ce que Florent Tessier, son éleveur, souhaite pour toutes ses vaches : de bonnes mamelles, une fertilité intéressante, et une production de lait importante sans détériorer le...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !