«Ce n’est pas terminé, mais il faut s’imaginer : tout fonctionnera, et nous planterons ici nos premiers légumes. Des courgettes ici, des poivrons là, des tomates par là-bas… » En montrant sa serre en construction, Vira Bournasheva déborde d’enthousiasme. La jeune femme a vécu en Italie. Mais c’est ici, à Avdiivka, dans l’est de l’Ukraine, qu’elle et son mari, Stanislav Boutko, veulent...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !