L’arrêté du maire de Ruelle-sur-Touvre, en Charente, interdisant les traitements phytos à moins de 50 mètres des habitations de sa commune a été retoqué par la préfecture. Une décision attendue car prendre un tel arrêté reste de la compétence du ministère de l’Agriculture et ne peut être celle d’un maire. Mais pour Michel Tricoche, l’édile en question, l’objectif ré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
46%

Vous avez parcouru 46% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !