L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a donné raison aux Américains à propos des droits de douane imposés par la Chine sur les importations de riz, blé et maïs. Washington avait porté plainte devant l’OMC en décembre 2016, en accusant Pékin de ne pas respecter ses engagements sur l’ouverture de son marché agricole à la concurrence. Cette décision intervient en pleine bataille commerciale entre...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !