À l’approche de la période de pointe de consommation de porc, la célébration du Nouvel An lunaire, le gouvernement chinois a annoncé la décongélation de 20 000 tonnes de viande de ses réserves d’État. Depuis le mois dernier, Pékin a libéré 100 000 tonnes de ses stocks pour renforcer l’approvisionnement, à la suite de la dévastation...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !