Plusieurs actions en justice sont en cours aux États-Unis contre Monsanto. Les plaignants soutiennent que le glyphosate (composant du Roundup) a provoqué leur cancer. Leurs avocats estiment que cela pourrait marquer le début d’une vague de poursuites contre la firme. « Monsanto a délibérément caché ou supprimé des informations concernant les dangers du produit », a déclaré l’avocat spécialisé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !