Ross Wild est le premier agriculteur australien à poursuivre l’entreprise Bayer, propriétaire du Roundup, devant la justice. L’exploitant, qui a utilisé l’herbicide pendant de nombreuses années, accuse la firme d’être responsable de son cancer. Il pointe particulièrement du doigt le manque d’informations quant aux consignes d’utilisation du produit phytosanitaire.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !