La Commission menace Berlin d’une nouvelle procédure judiciaire pour la persistance de la pollution aux nitrates. La norme (50 mg/l) est dépassée pour un quart des nappes phréatiques. Les efforts pour réduire les épandages restent en deçà des exigences de Bruxelles. L’Allemagne risque une astreinte jusqu’à 850 000 € par jour. Le gouvernement fédéral a deux mois pour réagir. Le...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !