La plus haute juridiction administrative allemande a validé, le 13 juin, la légalité d’éliminer des poussins mâles qui ne sont pas utiles pour la filière de production des œufs. La protection des animaux ayant valeur constitutionnelle, les juges autorisent cette pratique contestée seulement jusqu’à ce qu’une solution alternative soit mise en place. C’est en partie le cas. Des œufs produits avec une méthode...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
88%

Vous avez parcouru 88% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !