Les épisodes de sécheresse se succèdent dans le pays depuis janvier 2018. Les agriculteurs sud-africains comptent sur l’État pour leur venir en aide. AgriSA, association de l’industrie agricole, réclame au gouvernement près de 193 M€ de soutien. Selon elle, la sécheresse a conduit à la perte d’environ 31 000 emplois l’an dernier, et pourrait avoir des conséquences sur le prix des produits...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !