Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous

Terrain à bâtir : l'exonération ne s'applique pas

  • Terrain à bâtir : l'exonération ne s'applique pas

    Questions

    Lors de mon option au réel, j'ai inscrit à l'actif mes terres, dont certaines avaient le classement « terrain à bâtir », en les évaluant à la valeur de terrain agricole. La reprise dans le patrimoine privé de ce terrain avant sa cession, en invoquant l'exonération de l'article 151 septies, peut-elle être une solution pour s'exonérer de la plus-value ?

    Réponse

    « Les plus-values sur cession de terrain à bâtir sont exclues du régime du 151 septies et sont donc soumises aux plus-values professionnelles quels que soient le montant des recettes et la durée de l'activité », précise François Le Duc, juriste chez Icoopa.

    « On ne peut donc pas invoquer ce dispositif pour échapper à la plus-value s'il s'agit bien d'un terrain à bâtir, c'est-à-dire un terrain entrant dans le champ d'application de l'article 1594-O G du code général des impôts. »

    Nous vous conseillons de prendre contact avec votre notaire pour vérifier quelle est la dénomination exacte de votre terrain.

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?
Envoyez votre demande à notre équipe juridique

Ce service, réservé aux abonnés, offre des informations juridiques ne pouvant en aucun cas être assimilées à des consultations juridiques délivrées par des avocats.

Partenariat

Partenariat