Selon la jurisprudence, la créance de salaire différé peut être revendiquée tant qu’un partage définitif n’est pas intervenu. Elle peut être demandée au moment du partage de l’indivision. Le principe établi par la loi est que « nul n’est censé demeurer dans l’indivision ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
42%

Vous avez parcouru 42% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !