Tous les biens meubles et immeubles contribuant à la réalisation de l'objet de la société d'exploitation sont susceptibles d'être apportés : terres, bâtiments, y compris les plantations. L'apport de plantations, indépendamment du sol sur lequel elles sont plantées, ne permet pas de les considérer comme des biens meubles.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
42%

Vous avez parcouru 42% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !