La commission européenne avait qualifié les plans de campagne versés, pour certaines filières par la France entre 1998 et 2002, d’aide d’État illégale. En l’absence de preuve de transfert aux producteurs adhérents, celles-ci doivent donc être récupérées auprès de l’organisation de producteurs.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
84%

Vous avez parcouru 84% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !